DNA du 21 octobre 2016 - Page 43

Concert de soutien

L’ensemble La Messinoise a donné récemment un concert à l’église Saint-Joseph à Mollkirch au profit de l’association Sauver le Guirbaden et de la vingtaine de bénévoles qui entretient le château
fort médiéval.

LA PASSION pour les châteaux d’Alsace mène deux fois par semaine, une vingtaine de bénévoles au sommet du Molberg, pour préserver le Guirbaden, des assauts de la nature. Le travail, 1 500
heures en 2015, et presque le double depuis le premier janvier, force l’admiration de Mario Troesler, président du conseil de fabrique de la paroisse de Mollkirch qui soutient les oeuvres de restauration sur le ban communal.

Vivaldi, Scarlatti, Corelli et plein d’autres

Ainsi, Françoise Sieffert, présidente de l’association Sauver le Guirbaden, a été invitée à accueillir dans les murs de l ’église Saint- Joseph d’autres passionnés, ceux de la musique des XVIIe et XVIIIe siècles. Jean-François Alizon, ami avec Françoise depuis trente ans et passionné de musique ancienne a fait montre de sa maîtrise de la flûte traversière baroque, aux côtés de Bruno Soucaille au clavevin et de Chantal Bauemler à la viole de gambe. C’est à une plongée dans les « lumières d’Italie » que se sont adonnés les auditeurs dimanche après-midi, en écoutant les oeuvres de Vivaldi, Scarlatti, Corelli, mais aussi de Blavet, Forqueray et De Boismortier.
Des fonds pour l’acquisition d’outils Le concert de l’ensemble avait vocation à obtenir des fonds précieux pour l’acquisition d’outils nécessaires à la redécouverte du site médiéval.

Article paru DNA du 21 octobre 2016 (édition Molsheim, page 43)

Pour en savoir plus et soutenir l’association : Sauver le Guirbaden

Share This